Open World

Le Blog de Nadia BETTAR

Archive pour juin, 2006

Naked Woman

Posté : 27 juin, 2006 @ 5:34 dans Maroc de tous les jours | 28 commentaires »

C’ était une journée ensoleillée de Février, à Agadir, je conduisais tantes et cousins chez mes parents pour le déjeuner, il devait être presque 13h. J’ai pris le Boulevard je ne sais quoi, celui qui coupe le cartier industriel ; un cartier à ne pas fréquenter le matin plus que le soir ! Les chamaillades des gausses derrière, les klaxons, les embouteillages, mes examens qui commencent Lundi et puis ce bus qui vient de me vider son pot d’échappement en pleine figure… Résumé, aucune onde positive aux parages. Damn ! il y a le feu vert qui clignote ; ce feu reste au rouge une éternité, j’accélère, le voilà orange, à fond l’accélérateur j’y suis presque… le Monsieur à la R12 devant moi hésite… enfin il passe… MAIS… ça passe au rouge… je peux toujours tenter quelque chose :o ) Ayy, il y a une belle Palio Blanche ornée de deux rubans vert et rouge au feu opposé avec la fameuse « Sécurité Nationale » gravée deçu… je rends les armes…
« There’s No earthy way of knowing, what was in your heart when … » c’est Advertising Space à la Radio, j’augmente le volume, je me laisse emporter par ce rythme que j’aime tant. Enfin du calme, c’est bizarre, rien n’a changé autour mais je sens une paix interne, c’est comme cette sérénité qui nous prend en contemplant un tableau de RENOIR… Mais qu’est ce que je contemple moi ? Tête moitié emportée par la voix de Robbie Williams, c’est l’une des plus belles Images que mes yeux ais vus ! J’oserais l’appeler le presque parfait car je suis porteuse de l’estompe « le parfait n’est pas de ce monde» ! Un corps féminin tout en courbes, une peau au teint dont rêvent toutes les ado dégageant jeunesse et douceur, une taille d’environ 1.70 ou plus, tellement proportionnelle, tellement féminine, des cheveux bruns à l’Analis Morisette qui à peine laissent apparaître un visage aux traits rassemblant fraîcheur, vivacité et innocence que les meilleurs chirurgiens esthétiques n’auront pas l’audace de vous promettre !
La radio passe une pub débile de cartes de recharges téléphoniques… ou de piles… ou d’un crédit bancaire… en tout cas elles se ressemblent toutes ! C’est rouge dans la route perpendiculaire, les voitures derrière commencent à klaxonner… mes cousins se chamaillent maintenant pour qui se connectera en premier une fois chez nous.
Je m’apprête à démarrer… Un regard inconscient guettant l’exquise œuvre du meilleur des artistes… à mon choque je m’arrête en plein milieu du croisement, c’est une jeune femme en débuts des vingtaines or may be less… avec pour unique habit une chemise masculine crasseuse et déboutonnée laissant le Wonderful Show d’un corps pétillant encore plus canon que celui d’une star hollywoodienne… au grand publique ! Sauf que ce fut pas une Angelina Jolie, ce fut pas à Malibu, le grand public n’avait rien à avoir avec celui à l’Opéra de Paris et finalement le spectacle méritait tout sauf des applaudissements… même s’il a bien reçu des sifflements, des klaxons, des rires moqueurs, des regards imprégnant et d’autres censurant… je vis dans une ville où le réflexe : téléphone portable -->zoom --> photo, n’est pas encore assez développé… D’ailleurs les seuls réflexes humains qui ont pu avoir lieu furent de la part de ces PAUVRES clochards et SDF du secteur, peut être même de la ville, ainsi que des prédateurs crasseux rodant les rues jour et nuit en quête de satisfaction de la convoitise humaine la plus vielle… la plus inhumaine aussi pendant que j’y suis.
Les jérémiades des autres conducteurs m’obligèrent à avancer, je m’éloigne de la jeune femme clocharde pleine de dégoût et de rage contre cette société pourri, lâche, égoïste, je m’en foutiste, hypocrite, indigne et inhumaine… dont j’ai fait parti se jour là, acte que je regrette encore aujourd’hui.
Pour mes tantes se fut une pauvre clocharde comme des milliers d’autres, sauf que celle-ci était très belle et toute nue ! Puis elles ont repris leur discussion sur les nouveaux tissus que leur couturier vient de ramener de l’orient, ou peut être était-ce la nouvelle couleur de cheveux de la sœur de la voisine ou encore les gants du Hammam que je ne sais qui a ramené de je ne sais où !
Pour les autres obsédés sur la route ça a dut être une belle image qu’ils sauvegarderont très bien pendant qu’ils couront au petit coin pour la ressortir au grand plaisir de Monsieur wiwi.
Pour Nos amis les SDF et prédateurs, ce fut le rêve qui devient réalité… ou encore une réalité qui se mêle au rêve… ça dépend de leurs états de sobriété.
Pour le quelque peu qui reste, ce fut un « Alhamdou li Allahi Allathi Aafana » (Tanks to Great God for preserving us) ou encore la fameuse « Inna Hada La Mounkar » (that is a shame!) qui va changer le monde… Mon œil !!!!
Qui s’est-il alors posé la question qui est cet être humain ? A-t-elle toute sa tête ? (Ça j’en doute) D’où vient elle ? Que/Qui l’a mise dans cet état ? Qu’a-t-elle du subir ? Qui a pensé composer le 119 (Même si la Palio n’avait pas beaucoup l’air de s’y intéresser) ? Qui a pensé appeler une ambulance (car qui d’autre à part un malade mentale ou un traumatisé mentalement se promènera t-il à poile en pleine ville à 13h !)? Qui a-t-il donc pensé ramener des vêtements pour la couvrir ? Qui a pu pensé aux dangers que courait cette fille inconsciente et seule abandonnée à la merci du hasard ? Un symbole du sex-appeal dans une ville telle que AGADIR (pas besoin de rentrer dans les détails je suppose) ?
Après toutes ces penseries et questions, qui est passé à l’acte ? à part les SDF of course ! … Même pas moi !
Et nous osons nous plaindre du fait qu’il n’y ait personne pour défendre nos causes. Nous osons nous demander pourquoi les Men-In-White nous laissent-ils tomber une fois arrivés à la grande salle à dodo (ou à bobo ! ça dépend de quel angle vous voyez les choses, gauche ou droite ;-) ) … le refrain nous le connaissons tous par cœur, on l’a appris derrière le chauffeur de taxi, le professeur d’arabe mal payé, le papa de la copine stressé à midi, l’SDF au parking de la côte… et la réponse ?
Je croix que notre amie la belle au cartier industriel y a bien répondu ; nous sommes tous porteurs du Virus « Ya Rassi Ya Rassi » autrement dit « Moi d’abord, et puis moi-même » c’est une mentalité, toute une culture que nous nions tous et pourtant qui court dans nos veines tous, dans des régions plus que dans d’autres… le résultats est le même : il est quelque part plus haut dans le texte …
Le changement est urgent… quand à la jeune femme j’y pense encore, je me culpabilise avec une question en plus… Qu’est elle devenue ?

 

BETTAR Nadia

The Power of Positive Thinking

Posté : 9 juin, 2006 @ 3:05 dans Psychologie | 69 commentaires »

You are what you think. You think what you want.

All of our feelings, beliefs and knowledge are based on our internal thoughts, both conscious and subconscious. We are in control, whether we know it or not.

We can be positive or negative, enthusiastic or dull, active or passive.The biggest difference between people is their attitudes. For some, learning is enjoyable and exciting. For others, learning is a drudgery. For many, learning is just okay, something required on the road to a job.

« Most folks are about as happy as they make up their minds to be. »
Abraham Lincoln

Our present attitudes are habits, built from the feedback of parents, friends, society and self, that form our self-image and our world-image. These attitudes are maintained by the inner conversations we constantly have with ourselves, both consciously and subconsciously.

The first step in changing our attitudes is to change our inner conversations. Then what Should We Be Saying?

One approach is called the three C’s: Commitment, Control and Challenge.

Commitment
Make a positive commitment to yourself, to learning, work, family, friends, nature, and other worthwhile causes. Praise yourself and others. Dream of success. Be enthusiastic.

Control
Keep your mind focused on important things. Set goals and priorities for what you think and do. Visualize to practice your actions. Develop a strategy for dealing with problems. Learn to relax. Enjoy successes. Be honest with yourself.

Challenge
Be courageous. Change and improve each day. Do your best and don’t look back. See learning and change as opportunities. Try new things. Consider several options. Meet new people. Ask lots of questions. Keep track of your mental and physical health. Be optimistic.

Studies show that people with these characteristics are winners in good times and survivors in hard times.

Research shows that,
« … people who begin consciously to modify their inner conversations and assumptions report an almost immediate improvement in their performance. Their energy increases and things seem to go better … »

5 Suggestions for Building Positive Attitudes

In professional life, look for positive people to associate with.
At every discussion, look for one more interesting idea.
In every friend, try to find the best thing in her/him, the most attractive and interesting.
With yourself, keep a list of your goals, positive thoughts and actions.
Remember, you are what you think, you think what you want.

BETTAR Nadia

 

Amitié |
Enfance Solidaire |
WONDER BOY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le coin des amis
| mon nounours d'amour
| peintures et décors